Le coin des news

 

Le logement représente à lui seul 45% de la consommation d’énergie et 20% des rejets de gaz à effet de serre

Du changement coté DPE en 2021

Le Nouveau DPE au 1er juillet 2021, ce sera:

Un nouvel outil pratique permettant d’aborder sereinement et clairement l’efficacité

énergétique d’un logement et les travaux à réaliser si nécessaire.

Une nouvelle présentation plus facile à comprendre faisant apparaître notamment :

Le montant théorique des factures énergétiques, le détail des déperditions thermiques

L’état de l’isolation du logement, du système de ventilation, un indicateur sur le confort d’été pour prendre en compte de futurs épisodes caniculaires,

Des recommandations de travaux et coûts associés.

Un outil amélioré en termes de fiabilité

Des données plus fiables avec un diagnostic plus représentatif de la performance du logement en prenant en compte des nouveaux usages, équipements et conditions météorologiques (dont l’effet du vent sur les murs extérieurs…),

Une nouvelle méthode d’évaluation des bâtiments transposable pour tous les types de logements

Un DPE juridiquement opposable,

Une nouvelle étiquette et un nouveau classement des biens, une nouvelle étiquette tenant en compte à la fois de la consommation en énergie primaire et des émissions de gaz à effet de serre.

ENJEU :

Pour inciter à rénover, un nouvel outil simple et opposable

Plus fiable et plus lisible, le nouveau DPE devient un véritable tableau de bord de l’efficacité énergétique d’un logement.

En un rapide coup d’œil, les points forts et les points faibles du logement ressortent très rapidement. Il insiste par la suite sur les actions de rénovation énergétique à entreprendre en priorité en proposant des scenarii de travaux de manière compréhensible et très pédagogique pour les propriétaires ou futurs acquéreurs.

Le nouveau DPE fiabilisé deviendra opposable au 1er juillet 2021, au même titre que les autres diagnostics du bâtiment.

Concrètement, comment seront présentés les résultats du DPE ?

La définition des étiquettes et des seuils prennent mieux en compte l’ambition nationale de réduction des émissions de gaz à effet de serre: le calcul des étiquettes ne dépendra plus uniquement de la consommation en énergie primaire.

Si le nouveau DPE est beaucoup plus complet techniquement, l’accent a été mis pour le rendre lisible et compréhensible

Estimation des coûts annuels d’énergie

Le nouveau DPE indiquera une estimation des coûts annuels énergétique en prenant en compte les 5 usages (chauffage, eau chaude sanitaire, refroidissement, éclairage et auxiliaires). Au-delà d’une fourchette globale de dépenses, un détail est présenté avec des recommandations d’usage du logement pour rester dans la fourchette indiquée.

Comment le DPE sera-t-il fiabilisé ?

La méthode de calcul du DPE a été unifiée pour pouvoir prendre en compte tous les types de logements en éliminant de ce fait les DPE « vierges » et la méthode dite « sur facture ». Le nouveau DPE s’appuiera désormais uniquement sur les caractéristiques physiques du logement comme le bâti, la qualité de l’isolation, le type de fenêtres ou le système de chauffage.

Au-delà d’un moteur de calcul plus performant, cette nouvelle méthode prend beaucoup plus de paramètres en compte pour fournir une évaluation plus représentative de la performance du logement.

Quelle période de validité et de transition avec le DPE actuel ?

Quelles conséquences pour l’affichage obligatoire dans les annonces immobilières ?

Pour mémoire, depuis le 1 er janvier 2011, l’étiquette énergétique du DPE doit être intégrée dans toute annonce relative à la mise en vente ou en location quel que soit le support. Le nouveau DPE s’intègrera dans cette obligation selon le calendrier suivant :

Au 1 er juillet 2021 : La classe énergie mais aussi la classe climat devront y figurer

Au 1 er janvier 2022 :

Pour les biens immobiliers à usage d’habitation, les annonces devront comporter une indication sur le montant des dépenses théoriques annuelles d’énergie pour un usage standard en précisant l’année de référence des prix utilisés pour établir cette estimation,

Pour les biens à usage d’habitation énergivores (classés F ou G), la mention « Logement à consommation énergétique excessive » devra figurer dans les annonces.

 

 

L’Immobilière Normande à votre rencontre !!!

 

Afin de satisfaire notre clientèle nos équipes se sont déployées sur les différents secteurs à la recherche des pépites qui raviront nos futurs acquéreurs !

ILS NOUS ONT FAIT CONFIANCE ! LES PROJETS CONCRETISÉS PAR  NOS EQUIPES EN MAI ET JUIN