Tendance DU MARCHE NATIONAL DE L’IMMOBILIER EN 2018 en FRANCE

le marché immobilier a enregistré une progression de ses transactions de 16,7% par rapport à 2016. Côté prix, la tendance est aussi à la hausse sur Paris et grandes villes. En région limitrophes les prix stagnent

2018, annonce un nombre de transactions « équivalent » à celui enregistré l’an passé. Les taux étant encore très bas

Le marché va surfer sur la vague de 2017

Un optimisme qui est donc porté par un contexte immobilier favorable. En effet, tant que les taux restent à des niveaux très bas, les ménages continueront de réaliser des projets d’investissement
Les prix de la pierre devraient progresser de 3 à 4 % cette année, selon les Notaires de France. Certaines banques tablent aussi sur une tendance à la hausse en 2018, aux alentours de 3 %, puis sur un ralentissement en 2019.

Une fracture entre la ville et la campagne

L’autre tendance de 2018 porte sur les clivages existants entre les biens situés dans les grandes villes et les petites communes. Les zones urbaines très peuplées connaissent en moyenne une augmentation des prix de 5 % (Paris, Nice, Toulouse, Rennes, etc.), alors que les prix de la pierre dans les zones rurales stagnent, ou pire, régressent : -7 % à Metz, -4 % à Caen, etc.