Pour cette rentrée, nous allons parler de rénovation énergétique et de Ma PrimeRénov

Ce dispositif remplacera définitivement le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) à partir du 1er janvier 2021.

Tous les Français qui souhaitent améliorer la performance énergétique de leur logement vont pouvoir bénéficier d’un coup de pouce. À partir du 1er janvier 2021, le dispositif Ma PrimeRénov qui remplacera définitivement le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) s’adressera à tous les ménages, sans conditions de revenus. «Tous les Français seront éligibles à cette aide», confirme au Figaro la ministre en charge du Logement Emmanuelle Wargon.

Aujourd’hui, Ma PrimeRénov, dispositif d’aide aux travaux et à l’achat d’équipements performants, ne s’adresse qu’aux ménages modestes.

Le CITE, en passe de disparaître, est, lui, accessible aux foyers gagnant davantage mais, pour les ménages les plus aisés (9e et 10e déciles), limite les aides à la seule isolation des murs.

Ma PrimeRénov pourra aussi être mobilisée en 2021pour des travaux en copropriété, en remplacement des aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Elle sera aussi accessible aux propriétaires bailleurs.

Le montant exact du budget alloué à ce dispositif n’est pas encore défini, mais il devrait être bien supérieur au milliard d’euros d’après Emmanuelle Wargon, ministre en charge du Logement.

Avec Ma PrimeRénov, l’argent est versé une fois les travaux réalisés: le ménage n’a pas à attendre un an avant d’être remboursé, comme c’est le cas avec un crédit d’impôt. Le dispositif est donc plus attractif.

Le gouvernement souhaite passer à la vitesse supérieure. Pour cela, le budget alloué à ce dispositif va être gonflé. «Le montant exact n’est pas encore défini, mais il devrait être bien supérieur au milliard d’euros», indique la ministre. Aujourd’hui, le cumul des aides du CITE et de Ma PrimeRénov approche les 800 millions d’euros. Les pouvoirs publics misent sur la rénovation énergétique dans le cadre du plan de relance.

Cette année, pour sa première année de vie, Ma PrimeRénov n’a pas eu la trajectoire souhaitée du fait de la crise du Covid-19. Près de 70.000 primes ont été demandées, et seules 25.000 ont été acceptées. Le gouvernement en attendait 200.000. «Nous travaillons avec l’Anah pour continuer à augmenter le nombre de bénéficiaires», indique la ministre.

Une rallonge de 100 millions d’euros a été votée il y a quelques jours pour y parvenir.

 

Il ne faut donc plus hésiter à acheter un bien, même si la classe énergétique est mauvaise, car grâce à ce dispositif, vous pourrez le rénover avec les aides allouées par l’Etat !

 

 

VOUS TROUVEREZ PEUT ETRE VOTRE BONHEUR PARMI CES EXCLUSIVITES RENTREES CES DERNIERES SEMAINES !